Star Wars, Sherlock Holmes, Dragon Ball ... retour aux jeux sous licence

Culture



Card image cap

Quels que soient les médias, la licence reste un moyen simple et sûr d’atteindre un large public, tout en absorbant les coûts de production élevés liés à son utilisation. Loin d’être une science exacte, l’adaptation du jeu vidéo (cinématographique ou autre) d’une licence permet de bénéficier d’une tradition établie et de pouvoir se concentrer davantage, dans le cas de notre univers de prédilection, sur le jeu pour ne nommer que cela dernier. En termes absolus, on pourrait dire que l’adaptation d’une licence n’a que des avantages. Comme vous le verrez, ce n’est pas si simple. La licence, une épée à double tranchant


card image

Rémy Killian

Écrivain / auteur

Rémy Killian

Âge : 31